En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies, afin que nous puissions vous proposer un service adapté et de qualité ×
Entretien pelouse : que faire en été ?

Entretien pelouse : que faire en été ?

Tonte, arrosage et erreurs fatales, on vous dit tout pour une belle pelouse !

Jardinage

tondre la pelouse

Tondre la pelouse

Arroser votre pelouse

Une belle pelouse assurée

Trouver un jardinier proche de chez moi


Ah la saison estivale ! Les délicieuses heures à paresser sur un transat, une citronnade à portée de main, les barbecues entre amis, les longues discussions sous les cerisiers…Quel plaisir. Et puis l’été, point de jardinage n’est-ce pas ? L’été on profite, on bronze, on se détend ! Stop ! Rembobinez et prenez conscience d’un état de fait très simple : l’entretien d’un jardin n’est jamais terminé ! Si vous abandonnez l’entretien de votre pelouse, en quinze jours herbes folles et orties referont apparition. Si vous considérez ces heures de labeur comme une corvée et ne vous sentez pas une âme de jardinier, si vous ne supportez pas de travailler quand la chaleur est à son comble, si l’entretien de votre gazon s’apparente pour vous à l’apprentissage d’une langue extra-terrestre ou si vous partez en vacances : accordez-vous les services d’un jardinier à domicile, qui bichonnera votre gazon à votre place. 


Trouver un jardinier pour l'entretien régulier du jardin

tondre la pelouse jardinier

Source : Pixels

Il vous faudra...tondre la pelouse.

A chaque saison ses petites spécificités. Voici quelques conseils qui vous permettront d’optimiser la tonte de votre pelouse pendant l’été : 

1. Conseil fort apprécié en général : Espacez les tontes de votre gazon, nul besoin pendant l’été de tondre votre gazon aussi fréquemment qu’au printemps. Généralement, une fois toutes les deux à trois semaines suffisent amplement à l’entretien de votre jardin. Renseignez-vous bien sur les jours et horaires de tonte autorisés pendant l’été afin de ne pas vous fâcher avec vos voisins : tondre le dimanche est généralement prohibé, mais vérifiez auprès de votre mairie. 

2. Augmentez la hauteur de coupe de votre tondeuse à gazon à 8 ou 10 cm pour mieux conserver l’humidité du sol en réduisant l’évaporation, très forte pendant l'été. Cela vous permettra de réduire votre durée d’arrosage, de faire des économies d’eau, et votre gazon aura des racines plus profondes donc plus solides. 

3. Pratiquez le mulching. Le quoi ??? Cette technique très simple consiste à déchiqueter votre pelouse au moment de la tonte. Les heureux propriétaires d’une tondeuse à gazon automatique, tellement pratiques pour l’entretien de la pelouse, sont certainement familiers du terme, puisque généralement les robot-tondeuses fonctionnent selon le système du mulching. Son grand avantage : plus besoin de ramasser l’herbe coupée. Ah, vous commencez à l’aimer ? Mieux encore : les fragments d’herbe, en restant au sol, feront office d’engrais pour votre pelouse et fertiliseront votre sol. Ca y est, vous êtes fan du Mulching. 

4. Si vraiment la perspective de tondre jardin vous insupporte, organisez un apéro -tonte (pas le dimanche…) : Un verre offert à chacun de vos amis qui « s’y colle » cinq minutes, et un autre a celui ou celle qui aura réussi le plus beau carré de jardin ! Succès garanti. Mais restez vigilant : Il faudra juste songer à les arrêter quand l’herbe aura atteint la hauteur souhaitée. 


Trouver un jardinier pour l'entretien du courant du jardin

entretien pelouse été

Source : Pixels

Il vous faudra aussi... arroser votre pelouse.

Vous voilà bien ennuyé… Votre cœur balance. Devez-vous souhaitez une bonne journée de pluie, qui vous évitera la corvée de l’arrosage ? Oui, mais le bronzage… ? Un peu de courage ! L’arrosage de votre pelouse n’est pas si fastidieux. Juste un peu long. Et ennuyeux. Certes. Mais rafraichissant ! Voici quelques conseils pour qu’il soit efficace (tant qu’à faire) : 

1. Arrosez votre jardin une fois par semaine au minimum, surtout si il fait très chaud. En cas de canicule, vous pouvez facilement doubler la cadence. De toute façon partez du principe qu'il vaut mieux trop arroser que pas assez. Sans exagérer, bien entendu. 

2. Arrosez plutôt le soir, car l’absence des rayons du soleil permettra de limiter l’évaporation, et votre gazon s’humidifiera mieux. 

3. Veillez à apporter une quantité d’eau suffisante : on recommande généralement 3 à 4 litres par m² s’il n’a pas plu. Toute chute de pluie vous permettra d’économiser d l’eau, geste que votre banquier et votre planète apprécieront. 

4. Observez régulièrement votre gazon : si la couleur de la pelouse tend à foncer, si des empreintes de pas demeurent sur votre pelouse, et si l’herbe semble se tasser sur elle-même : pas de doute, vous n’avez pas été assez généreux, votre gazon a soif ! 5. Si vous ne supportez plus votre tuyau d’arrosage, équipez-vous d’un système d’arrosage automatique, doté d’un programmateur. 

5. Si vous ne supportez plus votre arrosage automatique, demandez à un jobeur de Youpijob de venir arroser votre pelouse ! 


Trouver un jardinier pour l'entretien du courant du jardin

Source : Pixabay

Les erreurs à éviter... une belle pelouse assurée.

Si vous jalousez terriblement depuis des années le gazon parfait de votre voisin, suivez ces quelques conseils qui vous permettront de l’égaler enfin : 

1. Si vous devez semer du gazon pour rendre votre pelouse plus homogène et gommer ces vilaines zones pelées, faites-le en septembre. Puis entre fin Mars et le 15 Mai, quand la température de votre sol se réchauffe. 

2. Votre gazon est piétiné pendant l’été : par les jeux de vos enfants, les courses incessantes du chien, les barbecues, votre corps alangui pendant la sieste… Perforez-le sol avec une fourche-bêche afin d’aider l’herbe à respirer à nouveau. 

3. Désherbez votre pelouse au moins une à deux fois par an. Le désherbage est certes une tâche ingrate, mais vous évitera non seulement le déplaisir de voir ces mauvaises herbes gâcher le joli tableau de votre jardin, mais aussi de lui transmettre des maladies. Petit conseil : attaquez-vous au désherbage quand votre terre est humide et meuble. Vous parviendrez plus facilement à extraire les racines des mauvaises herbes contre lesquelles vous luttez. 

4. Scarifiez votre sol à la fin de l’été, offrez-lui une seconde jeunesse ! La scarification de votre pelouse consiste à passer un scarificateur, doté de petites lames acérées, qui creuseront des sillons qui faciliteront la pénétration de l’eau et arracheront les parties mortes de l’herbe. 

5. Une fois votre scarification terminée, vous pourrez parfaire l’entretien de votre gazon en lui apportant du terreau ou de l'engrais pelouse. Un beau jardin se mérite, et demande de l’attention, de l’amour, et une certaine compréhension de son fonctionnement. 


Trouver un jardinier pour l'entretien du courant du jardin

Source : Pixels


L’été amène son cortège de sécheresse, et c’est une période particulièrement délicate pour votre pelouse, que vous devrez tondre en respectant quelques principes, arroser régulièrement et abondamment, et entretenir. Ne jetez pas l’éponge, n’abandonnez pas votre jardin en cours d’été, le résultat serait catastrophique au printemps prochain ! Si vous n’avez pas le temps de l’entretenir correctement, demandez l’aide de l’un des jobeurs de Youpijob, qui originaire de votre région, connaîtra bien ses spécificités et vous aidera à obtenir un gazon parfait.



Autour du jardinage :

recherche jardinier


Trouver un jardinier pour l'entretien du courant du jardin