En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies, afin que nous puissions vous proposer un service adapté et de qualité ×
Choisir un système de chauffage économique pour faire face à l’hiver

Choisir un système de chauffage économique pour faire face à l’hiver

L’hiver approche à grands pas et il est temps de vous préparer à l’accueillir comme il se doit… Mais pas à n’importe quel prix !

Bricolage


L’hiver approche à grands pas et il est temps de vous préparer à l’accueillir comme il se doit… Mais pas à n’importe quel prix ! Chauffage au bois, électrique, au gaz ou encore solaire, il existe de nombreuses installation de chauffage pour atteindre une température de 19°C dans les pièces à vivre et de 17°C dans le salon. Comment réaliser des économies substantielles d’argent et d’énergie ? Suivez notre guide pour réduire votre facture sans perdre en confort et en facilité d’utilisation.

Les équipements les plus économiques

  • Le poêle à bois
  • Lorsque vous décidez d’opter pour un système de chauffage pour votre maison, assurez-vous de sa performance et de son rendement. Le poêle à bois est LA solution la plus économique et écologique du marché, car elle utilise la source de chaleur la moins chère (hormis celle solaire qui, elle, est gratuite !), le bois, qui rejette peu de CO2. Avec un rendement plus élevé qu’une cheminée, ce chauffage naturel est considéré aussi comme un vrai élément de décoration avec ses différents modèles designs.
  • La chaudière
  • Parmi les appareils de chauffage, la chaudière reste la source de chaleur préférée des français. Si l’on connaît les modèles traditionnels au gaz ou au fioul, d’autres solutions sont bien plus performantes. Ainsi, la chaudière à condensation permet de réaliser jusqu’à 35% d’économies d’énergie, celle dite « basse température » 20%, et lorsque vous choisissez à bois ou à granulés - énergies renouvelables, contrairement au gaz et au fioul – le chauffage naturel est encore plus écologique. L’acquisition de ce type de chaudière est très avantageuse, toutefois, elle reste un peu plus chère à l’achat.
  • La pompe à chaleur
  • La pompe à chaleur est aussi un système de chauffage naturel et économique grâce à son coefficient de rendement, qui permet de réduire par 3 votre consommation d’énergie. Fonctionnant avec un chauffage central, elle a pour particularité d’utiliser l’air (gratuit !) et d’assurer à la fois le chauffage et la production d’eau chaude ! Il existe des aides financières cumulables pour amortir son achat : crédit d’impôt à 30%, Prime énergie et TVA à 5,5%.
  • Le chauffage solaire
  • Le chauffage solaire représente un investissement sur le long terme puisque son coût d’acquisition est plus élevé. En effet,  les panneaux solaires ou photovoltaïques réchauffent non seulement votre intérieur en hiver, mais produisent aussi la climatisation en été, l’électricité et à l’eau chaude à volonté.

Les astuces pour faire des économies

  • Le thermostat pour moduler
  • Pensez à équiper vos radiateurs d’un régulateur, programmateur ou thermostat programmables, qui permet de contrôler la température en fonction de votre présence et du moment, afin de réaliser des économies ! Avec une programmation ajustée, de jour comme de nuit, ce dispositif réduit considérablement votre consommation et donc votre facture.
    Nos jobeurs sont à votre disposition pour vous aider à les installer.
  • La basse température, la clé d'un chauffage économe 
  • Contrairement au chauffage électrique très coûteux, les chauffages à basse température tels que les chaudières à condensation, la pompe à chaleur, la chaudière à pellets ou encore le chauffage solaire sont plus économes. Ceci est dû au fait que ces équipements chauffent moins fort l’eau des radiateurs, évitent les gaspillages et utilisent des sources de chaleur naturelles. Ils améliorent votre confort thermique sans gonfler votre facture de chauffage.
  • Entretenir son installation 
  • Afin que votre chauffage soit toujours au top de sa performance, il est important de bien isoler sa maison et de l’entretenir correctement et régulièrement. Il se peut que cette tâche soit assez difficile pour vous, il faut donc penser à une main-d'œuvre supplémentaire et qualifiée.  Chaque année, il est important de nettoyer ou dépoussiérer les éléments, notamment extérieurs, ramoner les conduits, vérifier le générateur de chaleur, etc. Il est recommandé de faire appel à un spécialiste. Vous pouvez aussi consulter la liste des jobeurs experts pour trouver l’aide dont avez besoin près de chez vous.

Les modalités financières et administratives

 

  • Le coût d’installation d’un chauffage 

L’installation d’un système de chauffage intervient dans le neuf comme en rénovation. Le tarif pour l’installation d’un chauffage varie en fonction du type, de la complexité et de la technologie de chauffe que vous souhaitez mettre en place. Le prix d’achat varie de 1 000 €  à 20 000 € (haut de gamme). Selon l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), le prix moyen s’élève à 4 500 € environ, à pondérer avec les économies que vous allez réaliser au fur et à mesure de son utilisation. Au préalable, nous vous conseillons de réaliser une étude de faisabilité et un bilan énergétique pour déterminer votre budget. Il existe de nombreuses aides financières et subventions pour inciter les particuliers à opter pour des énergies moins polluantes : prime énergie, crédit d’impôt, éco PTZ…

  • La règlementation pour l’installation d’un système de chauffage
  • L’installation d’un système de chauffage dans les bâtiments neufs est régie par la réglementation thermique (RT). Basé sur la RT 2012, qui prévoit d’abaisser les émissions de CO2, la Réglementation Thermique 2015 apporte de nouvelles mesures pour un meilleur usage de l’énergie. Il s’agit d’une norme imposée par l’État pour plafonner la consommation énergétique annuelle de tous les bâtiments. Un label écologique BBC a été créé (Bâtiment Basse Consommation) afin que le logement offre des performances énergétiques concernant : l’isolation, l’étanchéité de l’air, la ventilation, l’orientation favorisant la lumière naturelle et l’utilisation des énergies renouvelables. Avec cette règle en vigueur, un ménage doit respecter un niveau de consommation d’énergie primaire de 30 kWh/an. Cette norme touche surtout le chauffage, la climatisation, l'eau chaude sanitaire, l'éclairage, et les auxiliaires qui consomment de l'électricité comme les ventilateurs et les pompes.
  • Trouver un professionnel : poster votre annonce sur Youpijob 
  • Bien que la mise en place d’un système de chauffage ne soit pas du recours du simple particulier, YoupiJob vous offre l’opportunité de trouver la personne adéquate qui vous aidera à réaliser vos travaux sans vous ruiner. Sur le site youpijob.com , vous pouvez poster votre annonce en quelques clics. Il vous suffit de vous inscrire en ligne.